Visite à Delhi

Publié le par Matteo

     Pour le deuxième jour de la famille D'Hondt en Inde, nous partons visiter quelques endroits de Delhi, dont le Red Fort, la Jamah Masjid qui se trouve dans le vieux Delhi.

 

     Première escale donc : le Red Fort.

 

Red-Fort de loin

 

     Ce "fort rouge", comme beaucoup d'autres en Inde, tient son nom de la couleur du grès utilisé pour sa construction. Il s'étend sur une bonne largeur comme le montre cette photo ou celle-ci. La première particularité de ce Red Fort, à part la queue à l'entrée et les galeries marchandes une fois passée celle-ci, est qu'il a été totalement ravagé par les anglais lors de la colonisation de l'Inde. Ainsi les bâtiments à l'intérieur, auparavant riches de multiples dorures et parures, se retrouvent aujourd'hui totalement dépouillés de décorations.

 

     De même mais pour une question écologique et d'économie d'eau (qui est une ressource très rationnée en Inde), les jardins et les palais dans lesquels passaient des rigoles d'eau communiquant entre plusieurs bassins sont assechés. Reste l'imagination pour se consoler, mais cela fait regretter de ne pas avoir été là au temps où tout était verdoyant, avec l'eau, les dorures, les musiciens, les danseurs, l'empereur...

 

     Dans le parc se promènent un bon nombre d'écureuils peu farouches, à l'image de celui-ci :

 


 

 

     Après les bâtiments principaux, il y a un jardin qui, semble-t-il, est très exposé au vent... plus en amont se trouvent des bâtiments coloniaux construits par les Anglais lors de leur invasion... ce contraste est particulièrement choquant, surtout qu'ils ne se trouvent pas très loin de certaines bâtisses originales (en rénovation, certes).

 

     Une fois la visite du Red Fort finie, nous nous dirigeonsdonc vers la grande mosquée de Delhi...

 

Jama-Masjid de loin droite

 

     ...tellement grande qu'elle ne rentre pas en entier dans mon appareil.

 

     La déception de l'après-midi vient de l'entrée où je dois payer 200 Roupies pour entrée, à cause de mon appareil photo. La déception ne vient pas que du prix en lui-même, mais du fait que j'ai payé le prix d'être européen (oui, j'ai certainement plus d'argent que la plupart des indiens... mais je reste étudiant avec peu de sous et se voir taxer de partout là-bas ne fait pas plaisir... surtout de cette manière). Au tout départ, pour rentrer, on nous annonce 200 Roupies par personne. Je crie (presque... vraiment pas loin) au scandale, en disant que sous prétexte que l'on vient d'Europe on doit payer... pour entrer dans un lieu de culte. Je ne rentre jamais dans une église si l'entrée est payante... je n'aime pas que les lieux de culte "raquettent" les touristes alors qu'ils sont censer prôner l'ouverture d'esprit et au contraire apprécier que des gens viennent, à partir du moment où ceux-ci sont respectueux des lieux, des dévôts et de la spiritualité. Bref, mon p'tit coup de gueule est passé, nous rentrons en ne payant que 400 Roupies pour deux appareils photo au lieu de 1.200 Roupies pour six personnes.

 

     L'intérieur de la mosquée est magnifique mais je dois dire que je suis resté sous le charme de celle d'Ahmedabad, qui a eu toute mon admiration et qui la garde ! Ceci dit, la vision du coucher de soleil sur les murs d'enceinte vaut le détour !

 

Jama-Masjid Porte centrale

Publié dans Inde 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article