Indian Irish Yoga

Publié le par Matteo

     Le lendemain de notre petite balade au "Sweet Lake", tout se déroule comme prévu : soleil, plage, bronzage, sieste et musique. Pas trop compliqué ni trop dur à supporter.

 

     Vers la fin de l'après-midi, après avoir bien profité de l'eau, nous nous installons à l'Irish Yoga pour boire des bières bien fraîches devant la mer et le soleil déclinant, ce pub d'où j'ai pris cette vidéo. Pourquoi l'Irish Yoga ? La réponse en image !

 

Coucher de soleil Irish Yoga

 

     En retournant à l'Avé Maria, nous assistons à un magnifique coucher de soleil, devant lequel j'assiste à quelques moments qui saisissent mes tripes : une femme avec un enfant dans les bras qui passe et se fait photographier, deux karatékas s'exerçant, des pêcheurs rameutant poissons et crabes dans leur filet... ou encore cette jeune femme qui dansait toute seule au son de la musique qui s'échappait des bars de la plage.

 

Yelena dansante

 

     Son état de transe m'ayant particulièrement ému, je fais ensuite sa connaissance et nous restons ensemble pour le reste de la soirée. Cela fait plusieurs mois qu'Irina est ici en voyage spirituel, pour retrouver son équilibre. 

 

     On déguste une noix de Coco ensemble et elle m'emmène voir son "guérisseur" qu'elle doit régler pour ses soins. Les Russes sont réputés à Goa pour être très crédules et dépenser énormément. Je l'ai accompagnée, son "médecin" lui avait préparé des lotions pour des maux qui ne sont pas guérissables par la médecine traditionnelle. Sauf que... une arnaque... à 1.000 lieues à la ronde. Elle posait plein de questions sur la manière dont elle devait procéder pour se soigner... et je crois que toute personne capable d'improviser un minimum en essayant de rester cohérente s'en serait bien mieux sortie que ce charlatan. Nous nous rendons ensuite à l'Avé Maria après qu'Irina ait déboursé la modique somme de 7.000 Roupies (Environ 107€, plus que le prix de l'avion Goa-Delhi) pour trois lotions et quelques gels.

 

     Nous dînons en groupe jusqu'à ce que ma petite Russe s'en retourne dans son chez-elle, échangeant de bonnes paroles et se souhaitant le meilleur, en finissant par ce mot aux dimensions bien souvent mystiques : Namasté.

 

     Pendant ce temps, Danny nous faisait une démonstration pratique de l'Irish Yoga.

 

Danny irish yoga

 

     Il reste deux jours à Goa. Mon séjour agréable s'arrête ici. Un mal de ventre inhabituel m'alarme avant d'aller me coucher... la pire nuit de ma vie m'attend.

Publié dans Inde 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Franchement, je me demande si ce n'est pas un sort jeté par le guérisseur, pour incrédulité affichée...<br />
Répondre
M
<br /> <br /> J'ai cherché une explication rationnelle. Il ne semble pas y en avoir... celle-ci me convient.<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Très jolie la photo d'Irina! Par contre fais gaffe, certains de tes liens ne ramènent pas vers les bonnes photos je pense... tu as toujours la tremblote aussi, apparemment! :p<br /> <br /> <br /> Jolie démonstration de l'Irish Yoga, j'ai bien ri! Et ce cadre, toujours magnifique. P'tit veinard!<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Tiens, tu as raison... ça doit être dû à une erreur de copier/coller... liens édités pour "soleil déclinant" et "s'exerçant"... merci !<br /> Quant à la tremblotte, à priori oui, mais la qualité des photos ici n'est pas bonne pour la simple et bonne raison que je n'avais plus de piles dans l'appareil... il s'éteignait automatiquement<br /> et j'avais environ 2 secondes après l'avoir allumé pour prendre une photo avant qu'il ne s'éteigne à nouveau. <br /> <br /> <br /> <br />