États d'homme

Publié le par Matteo

     05h23, quelque part dans le désert entre Delhi la Nouvelle et Goa, c'est la pleine lune, Sylvain et moi sommes dans un bus depuis plus de 10 heures. Il dort à côté de moi avec sa petite couverture prise dans l'avion. Je contemple l'immensité désertique qui nous entoure, éclairée par ces doux rayons lunaires. Comment ne pas laisser son esprit divaguer et courrir librement entre ces dunes et ces broussailles ? Je vagabonde dans cette steppe, depuis mon siège incliné... et cette inestimable solitude me plonge au fond de moi-même. Les méandres de mon âme s'agitent et imprègnent mon corps et mon esprit d'humanité à l'égard de ces êtres chers : ces indiens qui sont heureux de nous rendre service et de nous prêter leur couchette, Sylvain qui partage ce voyage avec moi et toutes ces personnes, en France, qui ont compris, que je comprends, qui sont et qui vivent. Reno, Gildas, Nico, H.H. ... et tous ceux qui m'entourent chaque jour et m'honorent de leur présence, leurs discussions, leurs âmes.

 

Taj-Mahal lunettes Moi


     Arrêt dans une petite ville. 20 minutes de pause. Deux tasses de tchaï pour Sylvain et moi, au son d'une mélodie indienne qui agite mon corps et qui le contrôle... il est l'heure de repartir...

 

R mes pensées,

S là la vie ?

T Tchai et désert,

Umant le bonheur...

Vrité divine.

 

...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
<br /> Tu parles du reflet dans tes lunettes? ^^<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Apparemment !<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Est-ce cela, la plénitude? ;)<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> ((Classe, c'te photo! XD))<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est une sensation étrange... qui peut mettre mal à l'aise (même moi, eh oui !), mais qui se vit pleinement.As-tu vu le p'tit détail qui tue ?<br /> ^^<br /> <br /> <br /> <br />